Nos Entreprises s’engagent

Une profession engagée à valoriser la Diététique Adulte, à soutenir la capacité de croissance des entreprises sur un marché qui se réinvente

Nos Initiatives par secteur :

Lutter contre le dopage dans l’alimentation des sportifs

Le Secteur entend jouer tout son rôle dans la lutte contre le dopage des sportifs. Afin d’éviter la contamination des aliments par des substances dopantes, le Secteur a participé à l’élaboration de la norme française NF V94-001 “Prévention du dopage dans le sport” qui garantit l’absence de substances dopantes dans les produits certifiés. Pour consolider cet engagement, le Secteur travaille depuis 2017, aux côtés du ministère des Sports et d’autres acteurs engagés, à la mise en place d’une norme européenne visant à prévenir la présence de substances interdites dans les denrées alimentaires destinées aux sportifs et les compléments alimentaires.

Agir comme partenaire de l’Association Française des Intolérants au Gluten

Le Secteur a par ailleurs engagé une collaboration avec l’Association Française des Intolérants au Gluten (AFDIAG), association de patients qui a pour objectif de mieux faire connaître la maladie coeliaque et d’accompagner les malades en leur proposant une éducation nutritionnelle adaptée. L’un des axes d’action commune est l’amélioration du dépistage et de la prise en charge de cette maladie, notamment par la sensibilisation des parties prenantes à l’intolérance au gluten et à la maladie cœliaque .

Evaluer l’efficacité des substituts de repas et leurs effets dans le temps

Le Secteur a engagé entre 2017 et 2018 une étude inédite pour mesurer l’efficacité des substituts de repas sur la perte et le contrôle de poids lors d’une période de 30 jours, avec une évaluation des effets à +6 mois. Cette étude, qui a porté sur 112 personnes souhaitant perdre ou contrôler leur poids, a donné des résultats significatifs: 79% des participants ont constaté des résultats après les 10 premiers jours de consommation avec des résultats qui ont continué à être observés sur le long-terme; mais aussi un impact positif pour 86% des consommateurs sur leur hygiène de vie (repas plus équilibré, moins de grignotage, plus d’activité physique).